Alors qu’on appelle de toute part à une renaissance de Montréjeau, l’insalubrité ambiante a cessé de passer pour un sujet mineur pour devenir une préoccupation à part entière. En soi, la question semblait pourtant, par sa nature anecdotique, vouée à rester à la traîne des autres.

Elle est en réalité la mère de toute les batailles. Car si l’exaspération quotidienne n’y avait pas suffi, s’y rajoute à présent l’horizon des labels auxquels la cité aspire à proche ou lointaine échéance : ville d’art et d’histoire, ville fleurie… sans compter notre projet de jumelage. Or les conteneurs à ordure barrant les trottoirs et les déjections canines qui les entourent avec des airs de champs de mines perpétuels (déminés le matin, refourbis le jour-même), réduiront aussitôt à néant toute initiative, si bien soutenue soit-elle.

Dans le questionnaire qui suit, personne n’a perdu de vu que la raison première de notre association n’a jamais été la surveillance des trottoirs et ne saurait s’y résumer. Il apparaît seulement que rien de grand ne se fera sans ce préalable et qu’il n’est finalement pas de petits sujets, si l’on veut bien admettre que les choses se tiennent un peu et se présentent dans l’ordre.

Ce questionnaire est anonyme. Pensé dès le printemps 2020, le confinement en a retardé l’édition, puis les congés estivaux.

Nous mettons à profit la rentrée pour le diffuser par postage à l’ensemble des foyers de Montréjeau et fermerons la consultation le 30 septembre. Vous pouvez également le télécharger ici :

Questionnaire propreté – Montréjeau Avec Tous

… et nous le retourner avant le 1er octobre :

– sous forme électronique à Montrejeauavectous@gmail.com

– ou tout simplement dans notre boîte à lettre, 9 rue du Barry à Montréjeau.

Les réponses seront analysées début octobre et les statistiques publiés sur notre site. Elles seront enfin transmises à la mairie afin de lui permettre d’affiner les réponses qu’elle entend porter à un sujet dont elle s’est par ailleurs émue et qu’elle a décidé de saisir.

1 thought on “Questionnaire propreté – une enquête locale de salubrité 1/1

  1. Bonjour,
    Je trouve que les rues de Montréjeau sont de plus en plus sales, c’est évidement due a l’incivilité des gens.
    tous le monde jette ses ordures ou bon leur semble,
    les propriétaires de chiens les laisse se soulager dans les rues sans bien sur ramasser.
    Les magasins fermés se détériorent de plus en plus, il y en a même qui menasse de s’effondrer
    Je regrette de voir la ville se dégrader a ce point.

Laisser un commentaire